Petite histoire japonaise…

img_20181127_2206414168201558667390822.jpg

La thématique est toujours japonaise pour le moment… 🙂

J’ai trouvé ce petit livre de Yoriko Tsutsui, superbement illustré par Akiko Hayashi.

Beaucoup de choses à dire sur ce petit récit… on y trouve des différences avec notre mode de fonctionnement (notamment sur la sécurité car les enfants, toutes jeunes, sont livrées à elles-mêmes), un tas d’émotions très joliment mises en scène et laissant les enfants les vivre à leur manière.

Ce que j’adore dans les dessins, c’est qu’ils sont vraiment faits à hauteur d’enfant. Et plusieurs points de vue permettent de vivre les scènes avec intensité. C’est très fin, très japonais…

img_20181127_2206071257638746814957516.jpg

img_20181127_2205087856363572097665020.jpg

La Petite Crapette s’en est entichée de suite, tant et si bien qu’elle l’a emmené partout avec elle après la première lecture… et l’a laissé dans la buanderie… où il a pris un peu l’eau :/ Bon tant pis, je l’ai séché comme j’ai pu, les illustrations ne sont pas abîmées c’est le principal.

Voici l’histoire :

Maman laisse Aya jouer devant la maison le temps d’aller à la banque. Elle a couché la petite sœur Kika et pense qu’elle ne se réveillera pas avant qu’elle ne revienne. Mais Kika se réveille, Aya la prend en charge gentiment.

A un moment, très absorbée à dessiner une voir de chemin de fer pour faire jouer sa petite sœur, Aya réalise que Kika a disparu.

Elle la cherche, et plusieurs fois sans succès, mais finit par la retrouver tranquille en train de jouer dans le bac à sable du parc où elle avait l’habitude d’aller tous les jours avec Maman. Les retrouvailles sont tendres et pudiques, à la japonaise.

Le lendemain, j’en ai fait une seconde lecture pour que la Grande Crapette fasse son exercice de restitution orale puis dessinée.

C’était difficile comme travail cette fois, elle a misé sur les scènes qu’elle estime principales sans chercher à faire « beau ». C’est d’ailleurs surprenant venant d’elle, elle progresse ! Avant, elle s’accrochait à ce qu’elle était sûre de pouvoir refaire joliment, peu importe si ça relatait le principal dans l’histoire ou non. Là, elle a mis l’accent sur la dramaturgie et pas sur l’esthétique… c’est une évolution ! Un jour nous aurons les deux 😉

Petit souci de graphisme sur le « y », revu ensuite (Hey, un « y » c’est un « h » à l’envers !!! :O 😀 Elle a adoré le voir ainsi et depuis c’est ok.)

img_20181128_164739476376150549565611.jpg

Elles m’ont encore demandé de le lire le soir-même, et la Petite Crapette me l’a redemandé pour cet aprèm. Elles s’identifient beaucoup aux deux sœurs de l’histoire et ça les travaille 😉

5 commentaires

  1. Hello Estelle,
    J’adore ce bouquin ! Il a bercé toute notre enfance avec ma sœur ! Jolie référence.
    Dis moi, serait il possible de programmer tes articles différemment( j’en ai reçu énormément de ton blog ces derniers jours et j’ai peur que ça te desserve niveau de ta communauté). Peut-être en publier un par jour ou un tous les deux jours ?
    En tout cas, tes articles sont vraiment intéressants et la petite famille a l’air vraiment épanouie par ce mode d’éducation à la maison. Bravo à toi d’avoir franchi le cap. Belle journée !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.