Travail de restitution par le dessin pour la Grande Crapette

On poursuit les exercices de restitution orale inspirés de la pédagogie de Charlotte Mason avec la Grande Crapette 🙂

Et pour les nouveaux livres, une restitution par le dessin, afin qu’elle se fasse plaisir mais aussi qu’elle progresse dans ce moyen d’expression qui lui convient 🙂

J’avais fait un article sur Le bonhomme de neige et l’oiseau, voici son travail de restitution, sans regarder le livre pour travailler la mémoire.

Je lui ai trouvé une feuille grise pour donner la même ambiance que les dessins du livre.

Elle a mis du temps à se mettre en route, n’étant pas encore à l’aise avec le fait de choisir ce qu’elle veut raconter de l’histoire, ce qui lui semble important…mais qu’elle veut être sûre de réussir à dessiner facilement ! Ma grande n’est pas une fan de l’effort en général…

Donc je l’ai mise au défi de faire le plus beau dessin qu’elle ait jamais fait. Et je lui ai dit que maintenant ça sera ça pour chaque dessin, elle doit se dire à la fin : « Wah c’est mon plus joli dessin ! »

Je lui ai proposé aussi de choisir entre les formats portrait et paysage, de voir si elle voulait son bonhomme en entier ou pas, où elle voulait le placer sur sa feuille pour mettre ce qui lui semblait important…

Bref je lui ai montré qu’elle avait le choix entre une foule de manières de dessiner, mais qu’il fallait choisir et s’y tenir.

Elle a fait quelques essais au crayon, je suis partie balader le chien pendant que la Petite Crapette dormait, et quand je suis rentrée elle avait démarré 😊

Contrairement au départ elle a choisi de tourner sa feuille en paysage, et n’a pas jugé utile de dessiner le bas du corps de son bonhomme de neige.

Elle m’avait dit que pour elle le moment important c’était quand l’oiseau racontait au bonhomme ses voyages… Et l’illustration montrait les images de ces voyages sur la branche de frêne du bonhomme de neige, ce qui était très beau. Mais elle ne se sentait pas à la hauteur… jusqu’au déblocage 😉

Je l’ai guidée sur plusieurs choses ensuite : mettre des nuances dans un aplat pour que le tissu ou le personnage semble plus vrai. Je lui ai montré sur mon gilet comment une même couleur de base changeait en fonction des plis, de la lumière… afin qu’elle trouve comment nuancer l’écharpe et le bonnet du bonhomme.

Il a fallu aussi que je lui montre comment était mangé mon visage par une écharpe ou un bonnet, afin qu’elle ne se contente pas de les poser au bord de la tête de son bonhomme, mais qu’elle l’emmitoufle vraiment 😊

Et question technique, pour ne pas gâcher son dessin, je lui ai montré comment utiliser une feuille sous sa main pour protéger le pastel déjà posé.

Voilà son rendu final, dont elle est vraiment satisfaite ☺️

Je l’ai félicitée car je pense en effet que c’est un de ses plus beaux dessins ❤️

Pour être sûre de ne pas le gâcher, elle a voulu écrire le titre à part, que l’on a collé au dos ensuite :

Je ne sais pas encore à qui elle a décidé de l’offrir… Mais elle m’a dit vouloir en faire cadeau. Mystère ! 🤗

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.